S&P confirme la perspective A/Stable et souligne l'importance de la politique de l'ACA pour la région - African Trade Insurance Agency (Fr)

S&P confirme la perspective A/Stable et souligne l’importance de la politique de l’ACA pour la région

L’ACA a décidé de conserver son rôle majeur au sein de  l’Afrique en dépit des défis économiques liés au COVID-19 dans la région.

  • Cette notation se justifie par une forte croissance des capitaux propres, qui s’élèvent à 349 millions USD, une forte croissance du chiffre d’affaires en 2019, avec une augmentation de 70 % des primes brutes souscrites par rapport à 2018 et une augmentation de 134 % du bénéfice net, ainsi qu’un élargissement significatif de l’actionnariat, qui se traduit par une exposition brute record de 6,4 milliards USD.
  • Le rapport fait également état d’un « solide bilan en matière de traitement des créanciers privilégiés », l’ACA ayant recouvré intégralement les créances d’obligations souveraines des années précédentes.
  • De saines pratiques de gestion interne des risques, renforcées par des recrutements stratégiques tels que celui d’un Directeur des risques en février 2020, ont également été citées comme des facteurs clés soutenant le résultat de la notation de l’ACA.

NAIROBI, 29 avril 2020 – S&P Global Rating a publié son évaluation annuelle des performances de l’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique (ACA), confirmant la notation A de la société avec une perspective stable (A/Stable) et soulignant « l’importance stratégique » de l’ACA pour la région. Il s’agit de la 13e notation annuelle de l’ACA par S&P, qui reste constante malgré les ralentissements et l’instabilité économiques occasionnels de la dernière décennie et, aujourd’hui, dans le cadre de la pandémie COVID-19.

La solidité constante de l’ACA a été attribuée à plusieurs facteurs, notamment son statut de créancier privilégié, qui est considéré comme un facteur clé dans la capacité de l’entreprise à surmonter les effets négatifs attendus du COVID-19. Plus précisément, S&P a noté que « même dans un contexte d’affaiblissement des fondements économiques dans la région suite à l’apparition du COVID-19, nous nous attendons à ce que les membres de l’ACA y maintiennent leur statut de créancier privilégié, en apurant toutes  créances non commerciales ».

S&P a également précisé que cette perspective de notation tient compte des difficultés auxquelles sont confrontés les pays dans lesquels l’ACA opère pendant la pandémie de coronavirus, et a estimé que l’ACA est en mesure de résister aux effets d’une période future difficile, en particulier en 2020.

La pénétration accrue du marché et l’augmentation considérable des adhésions à l’ACA ont également été citées comme jouant un rôle significatif. Au cours des trois dernières années, l’ACA a attiré un nombre record de sept nouveaux pays membres, à savoir l’Éthiopie, la Côte d’Ivoire, le Sud-Soudan, le Zimbabwe, le Ghana, le Nigeria et le Niger, en plus d’un investissement de Chubb – le plus grand assureur mondial de biens et de dommages – et du gouvernement indien, par l’intermédiaire de l’Export Credit Guarantee Corporation (ECGC), représentant le premier actionnaire souverain non africain.

Cette croissance a contribué à l’exposition brute record de l’ACA, qui s’élève à 6,4 Mlds d’USD, soit une augmentation de 35 % par rapport à l’année 2018. Ces réalisations ont permis à S&P de consolider sa « vision du rôle stratégique de l’ACA », comme l’indique le rapport.

Le cadre « suffisant et adapté » de gestion des risques de l’ACA a également été considéré comme essentiel à sa croissance et à son succès. Plus particulièrement, S&P a souligné le soutien continu du Conseil d’Administration et de la Direction à l’intégration et aux améliorations du cadre de gestion des risques de crédit de l’ACA, qui a permis de gérer efficacement l’exposition nette maximale de la société, qui reste « bien en dessous de 5x les fonds propres, dans la fourchette officiellement approuvée de 6x à 8x. » L’exposition nette actuelle de l’ACA s’élève à 3,1x les capitaux propres.

Le rapport mentionne explicitement l’importance des ambitions de l’ACA de « recruter du personnel clé pour soutenir ses capacités de gestion des risques en fonction de sa trajectoire de croissance », plus particulièrement la nomination de Deepak Dave au poste de Directeur des risques en février 2020 et la nomination prévue d’un nouveau DG en milieu d’année.

Pour consulter le rapport complet : ATI’s 2020 S&P Rating

Déclaration de John Lentaigne, PDG ad intérim de l’ACA 

« Ce rapport de S&P confirmant la notation de l’ACA au cœur d’une période de turbulences est sans précédent sur le marché, et illutre nos récentes déclarations aux marchés financiers par rapport à notre capacité et notre engagement institutionnel à maintenir le cap et à aider nos pays membres africains à traverser cette crise COVID-19 imminente. Le fait que l’ACA soit un partenaire important pour les autres institutions financières de développement, les institutions du secteur financier international et régional et les gouvernements africains est, à mon avis, essentiel à notre capacité de contribuer à garantir que les investissements et le commerce continu dans la région, en particulier pendant la pandémie actuelle. »

Demande d’assurance

Soumission

S’abonner à notre bulletin

S’abonner